Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DRACULA

BRAM STOCKER CHEZ FLAMMARION JEUNESSE ROMANS

Relire un classique donne des plaisirs multiples.

D'abord parce que j'ai pris la collection collège pour le lire en duo avec mon ado. Adaptation donc, plus courte, mais tout aussi...Glaçante.

Premiers frissons draculesques.

Lire le soir, dans le noir, ça fout les chocottes. Oraliser la lecture et donc la créature, hanter l'imaginaire, se laisser porter par les mots puissants. A chaque page, le champ lexical intense du noir, de la peur, de l'étrange, du danger. Un régal!!!Mon livre est stabiloté de toute part.

Ensuite revisiter le mythe avant gardiste de cette créature assoiffée de sang, de vie, errant entre deux mondes. Quel génie cet auteur. Avec certes une vision de la femme rétrograde mais...Pour le reste, waouh.

Des correspondances, et des articles de presse évoquant le comte Dracula. Lui n'apparaît jamais. Vision transcendée du récit. Varier les visions, évoquer celui qui, augmenter le mystère. Créer le mythe!!!

La science en exergue. Son combat contre le mal. L'avancée des connaissances. Vision freudienne aussi mais c'est un autre débat.

Livre relu grâce à la proposition de Céline sur Instagram @pointalaligne qui permet le débat, les regards différents et le #cafeduclassique.

Regarder la série sur Netflix en rire aussi. Et surtout voir le film de Coppola.

Lire cette fin qui n'en est pas une. 

Recommencement. Comme L'Histoire. 

La créature est née. Elle veille, hante, guette.

Dracula is back...

 

Ce livre est un monument de la littérature Britannique

Aller plus loin...

Dans ce livre, nous trouvons plusieurs dualités.

Le monde des "gentils", des nobles, opposés à celui du mal, de Dracula. Idée chrétienne du Bien et du Mal.

Le monde scientifique qui commence l'hypnose, évoque Charcot. Thème de la folie avec les mouches, les rêves...Freud et ses interprétations ne sont pas loin

Dracula comme le Tentateur du désir. L'homme danger...

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :