MAMIE LUGER

par Com Alexandra  -  23 Juillet 2020, 09:59

MAMIE LUGER

BENOIT PHILIPPON CHEZ LES ARENES EQUINOX

Tu aimes le polar? Le rire? Le bien méchamment envoyé? Le décalé? Le vitriol? L'émancipation de la femme? L'écriture jubilatoire et poétique?

Tu trouves que tout ça ne fonctionne pas ensemble? 

Alors LIS Mamie Luger!!!

Tu auras la preuve qu'une centenaire peut te rendre addict. D'un tout. Paradoxal et pourtant tellement en osmose.

Une parole cash, sans phare et sans filtre. Libre et libérée.

Une histoire de vie, à cent ans, la Luger, elle a l'Histoire à t'apprendre! Un roman à elle toute seule.

Des gars bien lourds sous prétexte d'être gars. Qui dominent. Bon ça c'était avant de connaître la Berthe!

Sous une couv rigolote et décalée, et un registre verbal familier et une verve digne des flingueurs, tontons ou pas, ce roman parle de l'émancipation de la femme à travers les années. 

Tu sais, celles qui ont géré la guerre, les nazis, l'absence du mâle, ou sa présence bien pourrie.

Celles qui...Sont devenues libres d'être. Avec pour modèle des grands-mères. 

L'avant gardisme.!!!

La Luger, elle n'est pas seulement la mémé inculpée pour quelques petits meurtres...C'est une Pénélope moderne qui en garde à vue, maintient le suspense, envoie la brigade dans le passé et l'avancée aussi. Avec ses idées, elle recadre, requestionne. Elle n'a rien à perdre la Berthe.

Tu as juste envie de la serrer dans tes bras mais de faire gaffe tout de même. 

Et de lui murmurer...Oui ne va pas lui imposer des trucs, laisse la faire à son rythme et dis lui....Raconte encore!

Benoît Philippon, une fois de plus, j'ai ri, souri, explosé de rire, eu les larmes aux yeux. J'ai aimé Berthe évidemment, ses confidences à l'allure féministe.

J'ai aimé vos mots. Légers, drôles et puis d'un coup, décalés. Pour revenir sur des moments poésie. Graves aussi.

J'ai aimé que vous soyez la parole. Cette parole de femme en fin de vie (quoique... La Luger, elle résiste!!). Qui dit la souffrance, l'envie, la lutte de tous les instants. 

La liberté et les choix. Les chemins sinueux plutôt que ceux tracés. Pour la liberté. Encore. D'une femme accomplie. Emancipée. Belle et digne.

Faire d'elle une  modèle Luger, plutôt qu'un sac à main. C'est...fashion!

J'aime les messages de vos livres. Vos luttes au travers de vos personnages.

Ici un hymne aux femmes.

Et puis vous, en homme. Dénonçant ceux qui font du mal, en ont fait, en feront.

Ces hommes dominants, leurs visions souveraines, leurs pulsions animales, sans consentement...Face à Berthe...Ils perdent de leur contenance. Fin de la domination. Egalité. Balle au centre. 

Berthe n'est pas qu'une mémé, c'est une femme qui a vécu mille histoires, aimé des hommes, leurs corps , le plaisir et la vie. C'est une femme libre qui revendique ses droits et ses envies. 

Une femme des temps modernes. 

En lutte et en parole . En acte. 

Sans peur et sans reproche. 

Elle est Belle BERTHE LUGER

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :