De sel et de fumée

par Com Alexandra  -  17 Janvier 2021, 09:42

De sel et de fumée

Agathe Saint Maur chez Gallimard

Le sel de la sueur qui perle quand les corps jouissent et s'aiment follement. Ce goût sublime qui fait le corps et l'union, le couple et le moment.

Ce charnel sacré, osé, cru, lubrique et intime , transcendé par l'extase des cris et des soupirs complices. 

Ce sel plus doux ressenti dans une caresse furtive , un sourire et un grain de peau. Deviné par les sens apprivoisés et exercés de l'autre. 

La fumée de la fureur de vivre. D'être. 

Celle de la colère et de l'outrance.

Celle de la chaleur corporelle. 

Un rouge incandescent. 

L'amour qui explose. 

Ce premier roman magnifié par une écriture magistrale, littéraire et poétique s'immisce dans les pores de nos corps et nos coeurs.

Quand le deux devient transe et évidence.

Et puis soudain, viennent les sels larmés et la fumée tant redoutée du couple qui se délite, se dispute et se jalouse. Mais s'aime pourtant.

Un croissant. Une étreinte. Une jouissance. Un bain et un baiser. Repartir revigorés. 

Devenir deux s'apprend.

Homo ou pas. Les filles ou les garçons.  Le je t'aime mais..

Et puis parfois la foudre s'abat. Cruelle et vide. Face au néant. La mort irrémédiable. Qui ne reviendra sur aucune dispute. Aucun mot chagrin. Aucune réconciliation. 

La fumée des cendres insensée.

Le corps de l autre froid et figé. Le corps de l'aimé impossible à réaliser inerte et exsangue. 

Flammes de l'enfer. Absence de mots.

La mort tue le langage et les échos. L'amour et le deux. Les amants heureux. La vie. Le doux. Le corps chaud. Libre.

Les viennoiseries n'atteindront plus jamais les bouches amoureuses et les langues brûlantes de désir.

La mort comme un silence incompréhensible. 

La fumée détresse comme un SOS

Le sel océan tant l"ampleur du vide se ressent.

Un roman foudroyant.

Qui prose l'alchimie de corps imbriqués autant que l'amour suscité. 

Charnel et sensuel.

Comme une envie d'aimer plus fort encore.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :