Interview livresque avec Sandrine Roudeix

par Com Alexandra  -  19 Janvier 2021, 07:41

Interview livresque avec Sandrine Roudeix

Sandrine Roudeix ce sont d'abord des photos. 

De gens connus , mis en scène avec douceur et subtilité. 

Des clichés qui me parlent. 

C'est aussi une série mère enfants . Qui fige une relation , une connivence à tout jamais.

C'est ensuite ce livre magnifique lu début janvier pour sa sortie Ce qu'il faut d'air pour voler aux éditions le Passage. 

L'avancée mère enfant au fil des ans. Saisie avec délicatesse et pertinence. Ce difficile lien de séparation qui coûte mais permet le souffle nouveau.

Alors...avec tout ça...évidemment il fallait l'interview livresque. 

Chronique sur le blog

Chronique sur le blog

🌸 L'endroit idéal pour lire?

Dans mon lit! Je suis une marmotte qui dort beaucoup, une poule qui se couche souvent avec ses consœurs mais qui se lève assez tôt. 

Je ne peux pas lire le soir car je m'endors avant d'avoir fini la première page, pas assez d'énergie, pas assez de concentration. 

Mon plaisir absolu est de traîner le dimanche matin sous ma couette avec un roman. Je lis. Je m'assoupis parfois. Je poursuis ma lecture. Referme un œil ou deux...cela peut durer jusque dans l'après l'après-midi.  J'aime cette liberté sans obligation.

 

🌸 Bibliothèque rangée ou livres éparpillés ?

Rangée tous les deux ans environ par auteur...puis dérangée au bout de six mois! J'adore ce moment où je range ma bibliothèque .

Je redécouvre chaque livre, chaque auteur, réalisant parfois que j'ai 7,8 9,10 livres de ce même auteur ! ( moi aussi, ça me fait pareil, quel bonheur de redécouvrir les livres, de relire les quatrièmes de couverture, de les sentir, les feuilleter...)

L'impression alors de retrouver un membre de ma famille perdu de vue.

J'aime suivre l'oeuvre de ces auteurs qui me touchent ou me bluffent.

C'est comme entretenir une relation sur la durée. On apprend à se connaître, on se surprend, on crée un lien qui se renforce de lecture en lecture. ( oh oui, c'est tellement ça.  Une intimité...amorcée)

🌸 Le livre de votre adolescence et l'impact qu'il a eu sur vous?🌸

Antigone. Sans réfléchir. Je connais des tirades entières. 

Le bonheur, quel sera-t-il mon bonheur ? Quelle femme heureuse deviendra t-elle , la petite Antigone?

Quelles pauvretés, faudra t-il qu'elle fasse jour après jour pour arracher avec ses dents son petit lambeau de bonheur ? Dites, à qui devra t-elle mentir? À qui sourire ? À qui se vendre? Qui devra t-elle laisser mourir en détournant le regard? Non, je ne me tairai pas! ( merci pour ces tirades oubliées qui reviennent directement à mon esprit . Délice !)

Antigone m'a appris la passion, la liberté de penser et d'être.

Et l"absolutisme aussi 

Un idéalisme qui a longtemps fait peur .

Interview livresque avec Sandrine Roudeix

🌸 Un bon livre c'est...🌸

Un livre qui m'émeut, me parle à l'oreille, à la poitrine et me reste en tête longtemps après en avoir refermé la couverture. 

🌸 Le classique désavoué ou le livre que  vous n'avez absolument pas aimé ?

J'ose m'attirer les foudres...Céline...Voyage au bout de la nuit. Je n'en dis pas plus car je sens que je suis en train de perdre des lecteurs 🙃

( moi suis toujours là...donc on poursuit !)

Interview livresque avec Sandrine Roudeix

🌸 Un incontournable ?🌸

Après Antigone, Alice au pays des merveilles. 

Je le relis régulièrement et je ne m'en lasse pas.

En entrant derrière le lapin blanc dans son terrier, Alice tombe aux antipodes de son univers et vit une crise d'identité due aux métamorphoses physiques qu'elle subit. Mais aussi à la perte de ses repères pour comprendre le monde.

Alice est en porte à faux dans le pays des merveilles. 

Elle fait tout à rebours ou à contretemps de ce qui est convenable sur le plan social. Elle est toujours trop grande ou trop petite et a conscience de son inadaptation. 

La reine blanche l'accuse carrément de vivre à l'envers et lui conseille d'apprendre à croire à l'impossible. 

Jusqu'à ce qu'Alice ose se rebeller. ( j'aime tellement ce conte!!!)

Le pays des merveilles est pour Alice le lieu de la contestation par le biais de l'absurde.

J'adore l'humour absurde. La poésie et la liberté de l'absurde.

Interview livresque avec Sandrine Roudeix

🌸 Un livre qui vous a fait pleurer ?🌸

Je ne me souviens pas qu'un livre m'ait fait pleurer. Mais le dernier qui m'a ému  est Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s'annonce de Lola Lafon.

C'est l'histoire d'une amitié, d'une jeune femme qui est entre la vie et la mort et de son amie qui se souvient de leur jeunesse.

Une ode à la liberté. Et un titre magnifique. ( ah oui clairement, le titre envole).

 

Interview livresque avec Sandrine Roudeix

🌸 Le livre du moment ?🌸

Je relis Marcel Rufo Détache moi sur la séparation mère-enfants.( un essentiel ce livre!)

Pour écrire Ce qu'il faut d'air pour voler, j'ai lu pas mal de livres de psy sur les adolescents et leur rapport à leurs parents. 

Pour comprendre ma propre relation à mon fils et pouvoir la transformer en roman.

Pour prendre de la distance aussi.

Rufo ( j'aime trop cet homme, il m'apaise et me berce...) utilise une langue tonitruante et imagée qui me parle. Il dit qu'on doit aider nos enfants à se détacher de nous pour leur permettre se s'appartenir. 

C'est une phrase qui m'a suivie pendant l'écriture de ce texte et qui me suit encore!

Interview livresque avec Sandrine Roudeix

Merci Sandrine pour votre enthousiasme et votre disponibilité. Nos échanges et votre roman si beau. Aux enfants qui grandissent et volent haut...et aux parents qui les subliment.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :